• ENTENDEZ-VOIR ! Le rendez-vous du film et du livre accessibles à tous

    Capture.JPG

     

    La Ville de Strasbourg se joint à l’association Vue d’Ensemble pour vous présenter la 2ème édition du Rendez-vous du film et du livre accessibles à tous.

    Du 29 février au 7 mars 2020 à l’Aubette, à la librairie Kléber ainsi qu’au cinéma Vox…

    Consultez le programme

  • Ermitage Jean Reboul

    Capture.JPG

     

    L’Ermitage Jean Reboul, centre de vacances pour personnes en situation de handicap, vous accueille toute l’année pour l’organisation de vos séjours dans un cadre naturel de moyenne montagne entre Vercors et Dévoluy.

    Sur place, vous trouverez des chambres accessibles avec salles de bains et matériel adaptés.

    De tout temps Terre d’accueil, le Trièves s’est doté par conviction de structures et de lieux adaptés ; de nombreuses activités sont accessibles aux personnes en situation de handicap dans le domaine sportif (randonnées, parapente, piscine …) et culturel (musées, théâtre, restaurant…)

     

    Retrouvez  le site : http://www.ermitage-jean-reboul.fr/

    Contact : au 04 76 34 70 08 ou par mail à contact@ermitage-jean-reboul.fr

     

  • Protection juridique et financière des personnes en situation de handicap

       Capture.JPGLa ville de Saint-Louis vous propose une conférence-débat sur la protection juridique et financière des personnes en situation de handicap le :

    JEUDI 13 FEVRIER à 19H30 au Foyer Saint-Louis (59 rue de Mulhouse)

    Au programme :

    19h : accueil

    19h30 : conférence-débat

    21h : verre de l'amitié

    Entrée libre

    Inscriptions souhaitées avant le 10 février par mail à ccas@ville-saint-louis ou par téléphone au 03 89 69 52 52

                                                      

  • Enquête conjointe ARS Grand Est / MDPH 67 sur les besoins des personnes en situation de handicap

    L’Agence Régionale de Santé Grand Est et la Maison Départementale des Personnes Handicapées et le Conseil Départemental du Bas-Rhin souhaitent connaître les besoins des personnes en situation de handicap dans différents domaines de la vie par le biais d’une enquête que nous vous transmettons ce jour.

    Les résultats de cette enquête resteront anonymes et serviront le dispositif « Territoire 100 % inclusif » dans lequel se sont engagés le Conseil Départemental du Bas-Rhin et l’Agence Régionale de Santé Grand Est.

    Une meilleure connaissance des besoins des personnes en situation de handicap, par territoire, pourra améliorer la participation et la coordination de tous les acteurs engagés dans le parcours de vie des personnes. Ces résultats seront pris en compte lors des prochains appels à projet ou dans le cadre d’expérimentations sur les territoires.

    Cette enquête est disponible sur le site du Conseil Départemental à cette adresse : http://enquetes.bas-rhin.fr/SurveyServer/s/Sphinx/Besoins-personnes-handicap/questionnaire.htm

     Vous avez jusqu’au 31 janvier 2020 pour le compléter en ligne ou sur papier : Questionnaire sur les besoins des personnes en situation de handicap 67....-1.docx. Si vous aidez une personne en situation de déficience intellectuelle à compléter ce questionnaire, vous pouvez utiliser la version FALC : Questionnaire version FALC pdf.pdf  pour compléter la version en ligne disponible sur le site internet du Conseil Départemental, ou compléter une version papier. 

     

  • Prestation de compensation du handicap : une avancée significative qui doit en appeler d’autres !

    Alors que l’Assemblée nationale a adopté mercredi une proposition de loi visant à améliorer la prestation de compensation du handicap (PCH), nous tenons à saluer ce vote.

    En effet, cette proposition de loi contient des dispositions importantes : la suppression de la barrière d’âge de 75 ans ; la possibilité de l’octroi d’une prestation sans limitation de durée ; des mesures sur les contrôles d’effectivité de la PCH ; des dispositions qui permettront enfin la parution du décret sur les fonds départementaux de compensation…

    Face à un sujet d’importance majeure pour les personnes en situation de handicap et leur famille, nous saluons également l’implication de la Secrétaire d’État chargée des personnes handicapées, Mme Sophie Cluzel, dans les débats qui ont permis l’adoption de ce texte porté par M. Mouiller au Sénat et Mme Elimas à l’Assemblée nationale.

    Le vote d’une telle loi, une première depuis l’instauration de la PCH, est une avancée significative qui doit, cependant, être suivie des dotations budgétaires nécessaires à sa mise en œuvre.

    Des échéances pour aller plus loin

    Ces avancées doivent en appeler d’autres en particulier la revalorisation des tarifs et des montants de la PCH, l’élargissement du périmètre de la prestation afin que toutes les aides (aides à la parentalité, aides à la communication, activités ménagères) y soient intégrées ; la suppression de la barrière d’âge de 60 ans ; la suppression des restes à charge ; des dotations budgétaires pérennes, suffisantes et adaptées.

    Nous attendons de la prochaine Conférence nationale du handicap des engagements forts et du projet de loi Grand âge et Autonomie, des mesures concrètes pour permettre à toute personne d’obtenir des aides à l’autonomie intégralement financées et à la hauteur de ses besoins.

     

    Capture.JPG