Actualités APF

  • Vous aidez régulièrement une personne en situation de handicap, qu’avez-vous à en dire, comment vivez-vous votre quotidien d’aidant(e) ?

    Capture.JPG

    APF France handicap lance un questionnaire en ligne en vue de recueillir l’opinion de personnes venant en aide à un proche en situation de handicap (quel que soit le type de handicap, le degré d’invalidité et l’âge de la personne aidée).

    Ce questionnaire est composé d’une trentaine de questions, dont la majorité peuvent être commentées, portant sur les actes et conditions d’aide, les impacts sur la vie quotidienne, la notion de choix, les attentes de solutions...

    Les réponses seront exploitées, de manière anonyme, notamment pour illustrer le plaidoyer qu’APF France handicap publiera sur ce thème le 6 octobre 2019 à l’occasion de la journée mondiale des aidants.

    En lien avec le projet associatif de l’association "Pouvoir d’agir, pouvoir choisir", ce plaidoyer a pour but de défendre les droits des aidants auprès des pouvoirs publics plus particulièrement.

    Cette consultation est ouverte jusqu’au 5 mai dont voici le lien : http://bit.ly/2JXtE9k

  • Annulation par le Conseil d’État de la décision de refus implicite de la CNAF de déduire les frais réels professionnels

    Une victoire pour APF France handicap et les bénéficiaires de l’AAH

    Le Conseil d’État, saisi par APF France handicap, vient d’annuler la décision de refus implicite de la Caisse nationale d’allocation familiale portant sur la prise en compte des frais professionnels.

    APF France handicap salue cette décision dans laquelle elle s’est particulièrement mobilisée depuis plusieurs années et rappelle que les personnes en situation de handicap percevant l’allocation adultes handicapés ne doivent pas être pénalisées dans l’accès à l’emploi.

    À la suite de la réforme de l’AAH de 2011 soumettant les allocataires qui travaillaient à effectuer une déclaration trimestrielle de leurs ressources, la CNAF a supprimé la possibilité de déduire les frais professionnels réels (frais kilométriques, frais de voyages…) des ressources à prendre en compte pour la détermination de l’AAH.

    Dans de nombreux courriers adressés à la CNAF, APF France handicap dénonçait l’impact négatif du refus de prendre en compte les frais réels pour les travailleurs en situation de handicap. En effet, les allocataires se voyaient alors appliquer une déduction forfaitaire de 10 % en lieu et place de la déclaration des frais réels. Ainsi, les personnes en situation de handicap qui nécessitaient d’un véhicule, voire d’une tierce personne pour effectuer leurs trajets étaient fortement pénalisées !

    APF France handicap dénonce de telles mesures qui constituent un frein inadmissible pour l’emploi et la mobilité professionnelle des personnes en situation de handicap ! Elle rappelle, qu’en 2018, ce sont près de 514 000 personnes en situation de handicap qui étaient privées d’emploi.

    L’association restera donc vigilante quant au suivi de cette procédure. Il est plus que temps que la France mette en place un véritable droit qui garantisse le respect de la dignité intrinsèque et l’autonomie individuelle, telle qu’elle l’a ratifié le 18 février 2010 dans la Convention internationale des personnes handicapées.

  • " Café du Temps Libre " Rencontres, convivialité et découvertes !

    A la Maison du Temps libre, soutenue par l’association APALIB’ et la Ville de Mulhouse, un nouvel espace convivial a été créé : Le Café du Temps Libre.

    Il sera ouvert à partir du 3 avril

    et tous les mercredis de 14h à 17h.

    Véritable lieu de rencontres et d’échanges, il permettra à tout le monde de venir découvrir les nombreuses activités (culturelles, sportives, artistiques….) disponibles tout au long de l’année.

    Venez profiter des animations et ateliers ludiques. N’hésitez pas à venir avec vos amis, vos voisins et vos petits-enfants !

    unnamed.jpg

  • APF France handicap s’engage à développer Leka pour aider les enfants exceptionnels à vivre des vies exceptionnelles

    Capture.JPGAPF France handicap annonce aujourd’hui l’acquisition de Leka, start-up française spécialisée dans la conception d’un outil robotisé interactif et ludo-éducatif pour les enfants présentant des troubles du développement (autisme, trisomie 21, polyhandicap…).

    Jouer pour agir ! Avec cette acquisition, APF France handicap renforce sa participation à la démocratisation des usages numériques. L’association s’inscrit dans une démarche de soutien aux acteurs qui contribuent à l’amélioration du quotidien des personnes en situation de handicap et de leurs proches à travers l’e-santé.

    Leka et APF France handicap partagent la même philosophie : celle de donner le « pouvoir d’agir » aux personnes en situation de handicap. Notre ambition commune est de voir Leka adopté par le plus grand nombre.

    Dans les semaines à venir, Leka sera intégralement développé, assemblé et commercialisé par APF Entreprises, le réseau du secteur adapté et protégé de l’association.

    L’entreprise adaptée d’Illkirch en Alsace deviendra le centre névralgique de la production. L’équipe projet APF France handicap – Leka, ambitionne de concevoir un produit ludo-éducatif incontournable et reconnu « qualité d’usage » qui réponde aux exigences et aux critères des professionnels du secteur médico-social.

    C’est l’occasion de démontrer le rôle vertueux du secteur adapté comme une réponse aux enjeux sociétaux. « L’acquisition de Leka par APF France handicap représente une vraie opportunité de développer un outil de qualité au service des enfants en situation de handicap. Notre ambition commune est de permettre à ces enfants exceptionnels de vivre une vie exceptionnelle et grâce à l’expertise de l’association, nous sommes plus près que jamais d’y parvenir. » conclut Ladislas de Toldi, Ingénieur et co-fondateur de Leka.